Une assiette de crevettes

Ecritures vagabondes

posté le 23/07/12

Poisson-chat

Je tiens dans mes bras mon enfant döner kebab.

Emmailloté dans du papier kraft.

Comme les dürüms que l'on mange au coin de la rue.

L'instant d’après, mon enfant döner kebab a disparu.


Je poursuis un poisson-chat au fond de la mer.

Au détour d'une vague, le poisson s'est volatilisé.

Ne reste que le chat.

Qui fait des brasses sous les étoiles.


Je m'éveille sous un soleil de plomb.

La chaleur écrasante m’empêche d'ouvrir les yeux.

Le crissement continu des cigales qui résonne dans ma tête

Me fait croire que je rêve encore.

 

J.G 

 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article
 
 
L'odeur de l'écume / Et une assiette de crevettes / A la pointe de Sandik.

Yosun kokusu / Ve bir tabak karides / Sandıkburnu'nda.

Orhan Veli